L’hypnose Ericksonienne porte le nom de son créateur, Milton Erickson, psychiatre américain. Il étudie l’hypnose en constatant la rapidité des bienfaits obtenus. Sa méthode est à l’origine des techniques telle que la PNL. Par la suite, on appellera cela : « les thérapies brèves » car elles durent moins de 2 ans et au minimum 2 séances ; même si il arrive qu’une seule suffise.

Les connaissances issues des dernières recherches en neurosciences contribuent à mettre toujours plus en évidence le lien entre cerveau/esprit sur le reste du corps. L’hypnose est utilisée dans le milieu hospitalier pour la gestion de la douleur et pour les anesthésie. Les états modifiés pendant des séances d’hypnoses, vous les vivez tous les jours à travers divers moments de la journée.

Voici, quelques exemples d’états modifiés :

  • Il vous arrive de regarder dans le vide, sans bouger, en ignorant ce qui vous entoure ?
  • Avez-vous déjà effectué un trajet en voiture ou à pied en laissant vos pensées s’évader ? Et
    vous êtes arrivé à destination.
  • Ou encore, lire en étant totalement absorbé ?

Les études scientifiques, se basant sur des résultats d’imagerie médicale, ont confirmé la réalité de cet état.

milton_erickson

« Chaque existence connaîtra le trouble ... Mais aussi la lumière »

— M. Erickson

Pourquoi ?

L'hypnose est une méthode souple et non dirigiste pour se (re)connecter à soi-même et son
environnement :
S'aligner, (re)prendre contact avec nos besoins.
S'autoriser à « être » la personne que l'on désire être en toutes circonstances (avec soi-
même, au travail, en famille, en couple, pendant des études, avec des amis, ...)

Nos expériences dans la vie font naître des peurs ou des croyances.
Celles-ci, créent parfois des limites au quotidien et dans la réalisation d’objectifs, de projets ou d’équilibre à soi-même.

« Si vous voulez être libre de vos émotions,
il faut avoir une connaissance réelle, immédiate de vos émotions. »

— Arnaud Desjardins